Un Panier pas comme les autres . . .           Un Panier de Mercis  . . .

Père Stéphane ESCLEF

Curé de St Jean Baptiste de Belleville

Auteur de « Quand le curé se met à table " SALVATOR

Il court, il court le Curé, pour reprendre une comptine bien connue. Mais après avoir bien couru, il faut aussi qu’il prenne le temps de se restaurer pour repartir à ses réunions, à ses rencontres, à ces célébrations auprès des jeunes et des moins jeunes.

 

Le temps des "bonnes du curé" est bien révolu, alors les prêtres doivent–ils courir un peu plus pour faire leur courses, prendre le temps d’allumer leur fourneau, se mettre à mijoter un petit bœuf Bourguignon ???

 

Le courage, le temps et la compétence, bien souvent, leur manquent.

Les laisserons-nous se contenter de l’éternelle tranche de jambon et du petit morceau de fromage suivi d’une pomme ou d’une banane ?

 

Et si nous nous mettions au fourneau pour qu’il(s) trouve(nt) quand il(s) arrive(nt) au presbytère un bon panier garni ?

Et si simplement nous pensions à eux, eux qui prient et se dépensent pour nous?

Certes offrir un panier avec de la nourriture est important mais nous pourrions y glisser aussi beaucoup d’amitié. Une cuisine simple mais mitonnée avec de la tendresse, cette saveur-là n’a pas de prix.

 

De plus si cette cuisine est faite avec discrétion et retenue alors là le Seigneur comblera ses serviteurs dans leur estomac mais dans leur cœur. Et nous aurons, nous-même, le cœur en joie, car il y a plus de joie à donner qu’à recevoir . . .

 

Alors à vos courses, à vos tabliers, à vos cocottes prenons la tenue du service pour les serviteurs de Dieu et les serviteurs de notre joie.

 

Père Stéphane ESCLEF

Père Philippe POIRSON

Aumônier National de l'Association des Parents de Prêtres A.P.P.R.R

"Connaissez-vous le Panier du Curé?  " m'a demandé un membre de l' A.P.P.R.R. récemment. Cette question a aussitôt réveillé un souvenir d' enfance:  je savais que, régulièrement, les prêtres de ma paroisse étaient heureux de bénéficier, il y a  plus de 50 ans,  de ce service.

 

Quand j'ai moi-même exercé le ministère de prêtre , je n' ai jamais eu ce privilège. Je n'ai jamais osé " le suggérer", je pensais que c'était une pratique du passé...Vivant seul,  j'ai toutefois apprécié la délicatesse de telle ou telle paroissienne qui m'apportait quelquefois une part de quiche ou une bouteille de potage fait maison! Ça n' avait qu'un goût de trop rare  !

 

L'A.P.P.R.R. m'a fait découvrir, sur Internet,  qu'il existe un" réseau d' amitié du panier du curé ". Comme nouvel aumônier de l' A.P.P.R.R, j' ai plaisir à inviter les membres de notre mouvement à se renseigner et à s'interroger, personnellement et en équipe: "j'aide les prêtres par la prière , c'est un service fondamental; mon soutien  ne peut-t-il  pas se traduire aussi matériellement avec le panier du curé ?" Ça ne doit surtout pas être une obligation ni une contrainte, pas plus pour des paroissiens que pour le prêtre.

La démarche peut prendre des formes très variées, à réfléchir ensemble.Elle existe, ici et là.  Elle doit être tout bénéfice, pour le donateur et pour le receveur ! Les pages du site sont éloquentes.

 

Je sais aussi que le soutien, l'amitié des chrétiens à leurs prêtres savent prendre des formes diverses et concrètes, surtout en ces temps difficiles à vivre pour beaucoup.

Elles sont ô combien réconfortantes !

 

 Père Philippe POIRSON

 


D'autres prêtres disent:

 

"Ce panier nous permet aussi de prier pour toutes ces "Marthe" et pour leur famille(.../...)

On voit que l'on n'est pas tout seul, mais que l'on pense à nous, (.../...)

Père Marc, Vicaire, Diocèse de DIJON

 

"Partager le Panier du Curé nous permet de rendre grâce pour les talents de nos cuisiniers et de porter chacun d'eux dans notre prière"

Père Yves, Curé, Diocèse de NANTERRE

 

" Le panier du curé est un service très apprécié des prêtres, non seulement pour

les réjouir mais aussi pour leur dégager du temps pour mieux être au service de la paroisse."

Père Jean Michel, Curé, Diocèse de FREJUS

 

Un grand merci de la part de Jean-Baptiste et de moi-même à tous ceux qui ont apporté leur contribution au « panier du curé » depuis le début du mois de septembre. (.../...) 
Avec l’assurance de notre prière

Père Renaud, Curé, Diocèse de Lyon

 

"Ce service du "Panier du Curé" existe sur notre paroisse et les 3 prêtres en sont très heureux... /...

Vraiment un service à forte valeur ajoutée pour nous les prêtres !!"

Père Édouard, Vicaire, Diocèse de PONTOISE